Vous êtes demandeur d’emploi et vous souhaitez créer une entreprise? La période de recherche d’emploi peut être le moment idéal pour vous lancer. D’ailleurs, Pôle emploi considère que près d’une entreprise sur deux est créée par un demandeur d’emploi.

Si vous souhaitez passer le cap, le statut de la micro-entreprise peut être l’idéal. Mais, peut-on créer sa micro entreprise quand on est au chômage? Conditions du cumul, montant des allocations chômage et formalités à réaliser, on vous dit tout sur le cumul micro-entreprise et chômage.

MINI-SOMMAIRE:

  1. Peut-on cumuler chômage et micro-entreprise?
  2. Micro-entrepreneur: qu’advient-il de vos allocations chômage?

Peut-on cumuler chômage et micro-entreprise?

L’un des grands avantages de la micro-entreprise est qu’il s’agit d’un statut dont les conditions d’accès sont particulièrement larges. En effet, toute personne physique exerçant une activité (commerciale, artisanale ou libérale) peut devenir micro-entrepreneur, sachant que cette activité peut être exercée à titre principale ou bien secondaire.

Cela signifie qu’il est tout à fait possible de cumuler micro-entreprise et chômage, et ce quel que soit le motif du chômage (licenciement, terme du contrat, démission légitime, rupture conventionnelle, etc.). Pour cela, il faut seulement, respecter les quelques conditions de la micro-entreprise.

La période de recherche d’emploi est d’ailleurs souvent le moment propice pour se lancer dans de nouveaux projets. D’autant plus, que la création d’une micro-entreprise vous permet de créer votre propre emploi!

Au delà de pouvoir devenir micro-entrepreneur lors d’une période de chômage, sachez qu’il est surtout possible de conserver ses allocations-chômage (ARE) au lancement de la micro entreprise.

Astuce: au delà de la possibilité de cumuler ARE et micro-entreprise, sachez qu’au début de l’activité de l’entreprise, l’entrepreneur peut, sous conditions, bénéficier d’une exonération partielle de ses charges sociales, c’est le dispositif de l’ACRE en micro-entreprise.

Micro-entrepreneur: qu’advient-il de vos allocations chômage?

Il est tout à fait possible de cumuler micro-entreprise et chômage. Dans une telle situation, vous avez même le choix entre deux aides pour micro-entreprise de Pôle emploi: le maintien des allocations chômage d’aide au retour à l’emploi (ARE) ou l’option pour l’ARCE.

Micro-entrepreneur et maintien de l’ARE

Le demandeur d’emploi qui crée sa micro-entreprise, peut continuer à percevoir l’aide au retour à l’emploi (ARE). Ce cumul entre chômage et micro-entreprise vaut pour toute la durée d’indemnisation pour laquelle des droits aux allocations-chômage sont ouverts à l’entrepreneur. La seule condition étant que les revenus perçus dans le cadre de la micro-entreprise restent inférieurs à l’ancien salaire de l’entrepreneur.

Pour pouvoir bénéficier du maintien des indemnités chômage en micro-entreprise, l’entrepreneur doit:

  • S’inscrire à Pôle emploi avant de créer sa micro-entreprise;
  • Rester inscrit auprès de Pôle emploi en tant que demandeur d’emploi.

Le maintien de l’ARE en micro-entreprise est particulièrement avantageux. Elle permet au micro-entrepreneur d’avoir une source de revenu stable le temps que son projet devienne rentable et rémunérateur!

L’option pour l’ARCE

L’aide à la reprise ou création d’entreprise, dite ARCE, est une aide à la création de micro-entreprise qui permet à l’entrepreneur d’obtenir immédiatement, sous forme de capital, 45% des droits à l’ARE qui lui restent à recevoir.

Pour pouvoir bénéficier de l’ARCE, le micro-entrepreneur doit avoir obtenu l’ACRE (aide à la création et à la reprise d'entreprise) et doit cesser d’apparaître sur la liste des demandeurs d’emploi.

Le versement de l’ARCE se fait en 2 étapes:

  • Le 1er versement, égal à la moitié de l’aide, intervient au début de l’activité du micro-entrepreneur;
  • Le 2nd versement intervient 6 mois après le premier, à condition que le micro-entrepreneur exerce encore son activité.

Le versement des allocations chômage sous forme de capital est une aide très intéressante pour le micro-entrepreneur. L’ARCE lui permet ainsi de pouvoir acquérir du matériel et de commencer son activité sereinement.

Attention: si le micro-entrepreneur bénéficie de l’ARCE, il ne recevra plus d’allocations chômage mensuelles.


Vous souhaitez créer votre entreprise, mais vous ne savez pas comment financer votre projet? Subventions, aides micro-entreprise de Pôle emploi ou encore exonération de charges sociales.. Pensez à vous renseigner sur les différentes aides micro-entreprise qui existent.