Après avoir créé une micro-entreprise, l’entrepreneur doit payer des cotisations sociales dans le cadre de son activité. Ces cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires du micro-entrepreneur. Ce chiffre d’affaires doit être déclaré à l’URSSAF, qui s’occupe également de la collecte des charges sociales.

On fait le point sur tout ce que vous devez savoir sur l’URSSAF et le micro-entrepreneur.

MINI-SOMMAIRE :

  1. Comment déclarer son activité de micro-entrepreneur à l’URSSAF ?
  2. Quand déclarer son chiffre d’affaires micro-entrepreneur à l’URSSAF ?

Comment déclarer son activité de micro-entrepreneur à l’URSSAF?

L’Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales (URSSAF) est un organisme ayant pour mission de collecter les cotisations sociales afin de financer la Sécurité sociale.

Pour débuter votre activité, vous devez procéder à une déclaration de micro-entrepreneur à l’URSSAF. Afin de déclarer votre activité  à l’URSSAF, vous devez déposer un dossier avec des pièces indispensables :

  • Le formulaire P0 de déclaration d’activité ;
  • Une copie de votre pièce d’identité recto/verso ;
  • Si votre activité de micro-entrepreneur nécessite des qualifications particulières, une copie des diplômes exigés.

Cette déclaration peut se faire intégralement en ligne, sur le site de l’URSSAF, qui vous transmet par la suite votre SIRET, code APE, ainsi qu’un extrait K. Ces démarches peuvent être réalisées seul si vous êtes suffisamment autonome et organisé. Vous pouvez également déléguer toutes ces formalités à une des nombreuses plateformes juridiques en ligne dédiées à la création d’entreprise.

Quand déclarer son chiffre d’affaires micro-entrepreneur à l’URSSAF ?

Pendant toute l’existence de votre micro-entreprise, l’URSSAF constitue un interlocuteur privilégié. En effet, le micro-entrepreneur doit obligatoirement déclarer son chiffre d’affaires auprès de l’URSSAF. Cette dernière se charge de collecter par la suite les cotisations sociales dues au titre de votre activité.

La déclaration à l’URSSAF d’un micro-entrepreneur peut être mensuelle ou trimestrielle. Vous pouvez en effet déclarer et payer trimestriellement vos cotisations URSSAF micro-entrepreneur si vous optez pour le régime du versement libératoire. Cette option permet notamment de déclarer et régler en un seul versement ses impôts de micro-entreprise et ses cotisations sociales. Une demande doit être adressée à l’URSSAF pour pouvoir bénéficier du versement libératoire.

La déclaration de revenu de micro-entreprise et le paiement des cotisations doivent se faire intégralement en ligne, sur le site dédié par l’URSSAF, à savoir autoentrepreneur.urssaf.fr. Vous devez vous connecter  à votre compte personnel ou, le cas échéant, le créer.

Dès lors que vous êtes connecté, il suffit de cliquer sur “Déclarer et payer” puis sur “Mon échéance en cours”. Désormais, vous devez simplement mentionner vos différents chiffre d’affaires puis payer les cotisations sociales ainsi calculées.

Même nul, le chiffre d’affaires (CA) doit être déclaré à l’URSSAF. Dans ce cas, vous n’aurez pas à payer de cotisations sociales. À défaut de déclaration, vos cotisations sont fixées de manière forfaitaire.

Bon à savoir : en cas de retard de déclaration, le micro-entrepreneur s’expose au paiement d’une pénalité de 52 euros.

Pour en savoir plus sur les charges inhérentes à votre activité, n’hésitez pas à consulter notre fiche pratique dédiée à la CFE d’une micro-entreprise.